Le paiement contactless : une innovation présentant peu de risques

 

ingenico-i3070-contactless

Qui n’a jamais vécu l’attente interminable dans les queues des magasins, des oublis de code PIN pour sa carte de crédit ?

Aujourd’hui va être lancée la carte permettant un paiement immédiat sans contact et sans avoir à taper son « mot de passe » sur le TPE des magasins. Un gain de temps relativement significatif et objectivement agréable il faut le reconnaître.

Dans 40 pays Européens il est dorénavant possible de régler ses achats de moins de 25 euros par le paiement sans contact. Et d’ici 2017 toutes les cartes de crédit devraient être équipées de cette fonctionnalité et l’ensemble des terminaux de paiement des magasins, des restaurants, des aéroports etc. devra l’accepter à leur tour.

Mais est-ce sans risque ? Telle est la question légitime qui se pose.

Le risque Zéro n’existe effectivement pas, quelque soit le domaine dans lequel on se situe. Cependant, afin de pouvoir payer, une première transaction en ligne devra avoir été effectuée avec la confirmation du code PIN cette fois-ci.

De plus, seuls les achats de moins de 25 euros seront réglables de cette façon-ci, tout montant excédant ce seuil devra être effectué avec la composition de son code de sécurité.

Autre point important à signaler, la carte de crédit de ne quittera pas une seconde la main de l’acheteur, évitant par là même le risque de fraude. Même le commerçant n’aura pas à toucher le moyen de paiement.

Enfin, même si une personne malintentionnée réussi à capter les données lors de la transaction (ce qui serait difficile vu la rapidité d’utilisation de la carte), il ne pourrait pas se servir de ce qu’il aura découvert car le code crypté sera inutilisable pour une autre transaction car c’est un code unique qui expire instantanément dès qu’il a été utilisé une fois.

Une question reste toutefois en suspend si quelqu’un réussi à récupérer vos données : peut-il procéder à des achats en ligne dans ces cas là en utilisant votre compte bancaire ?

NON ! Aucun risque non plus de ce coté là ! En effet, le code de sécurité, aussi appelé « cryptogramme de sécurité CVV2 » n’est pas transmis à la machine, de ce fait impossible de pirater ce genre d’informations et donc de l’utiliser pour un quelconque achat en ligne.

Quoi qu’il en soit, si jamais les clients ne sont pas d’accord pour obtenir cette carte avec la fonctionnalité de paiement sans contact, une demande auprès de la banque peut être effectuée afin de conserver son mode de paiement habituel.

À mon avis, le paiement sans contact peut être une avancée sympathique point de vue rapidité pour les achats minoritaires et surtout le fait que la limite maximale à son utilisation soit fixée à 100€ limite d’autant plus les risques et la psychose de « mon Dieu si je me fais pirater je suis mort » ! Et puis, que ce soit avec cette option incluse ou normale, le risque de fraude persiste de toutes manières et l’objectif premier est avant tout de surveiller ses affaires …

Hanaë Houdré

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s